Les signes visuels pour communiquer à moto Henry nous parle de ses habitudes

Une bonne vue est très importante lorsqu’on est sur la route, elle permet d’éviter les obstacles, de ralentir en cas d’intersections ou encore de regarder les différents panneaux de signalisation qui indiquent ce qu’il faut faire. Mais regarder ne suffit pas, il faut également être à l’écoute de tout ce qui se passe et de se tenir en veille. L’intercom moto est là pour jouer le rôle de l’appareil auditif qui répond à vos besoins. Henry du site intercom-moto.info nous parle des signes les plus utilisés pour se faire comprendre en un geste sur la route !

Le signal adopté par les motards

Sur les deux-roues, on n’a pas le temps de se poser pour discuter, des signes de mains ou un comportement est donc adopter pour faire passer un message entre les pilotes. Il existe des signes visuels adopté par tous lors d’un voyage en véhicule à deux-roues. D’une part, par exemple, tout le corps est utile pour faire passer un message bien précis : une main gauche levée représente un salut, un pied droit tendu en oblique est un signe de remerciement, un hochement de tête permet d’allier les deux autres signes précédents. Pas facile de gérer tout cela, mais heureusement, l’intercom moto vient à la rescousse pour remplacer directement ces différents signes qui peuvent être dangereux à force de répétition. Mais d’autre part, il y a aussi ce que l’on appelle les panneaux de signalisation pour avertir ou mettre en garde des états des lieux tels que les bornes kilométriques ou encore les feux rouges et feux vert que toute personnes qui ont passé leur permis sont aptes à comprendre.

Plus facile de communiquer avec intercom pour vous aider

On est à l’ère du progrès où tout se transmet à une vitesse invraisemblable. L’intercom moto est surtout utile lors d’une sortie de groupe, oui, par exemple pour signaler à ses coéquipiers qu’il y a un panneau de sortie de route, ou d’un arrêt, la tête du groupe doit émettre un clignotant tandis qu’il peut tout simplement avertir les autres par l’intermédiaire d’un intercom moto. Un autre exemple également pour ceux qui sont en arrière et qui constatent que les véhicules de devant ont une fuite d’essence ou un pneu crever auront du mal à traîner leur pied, car c’est dangereux et incompris parfois, ou aussi en faisant des appels de phares pour faire savoir qu’il y a un danger , afin d’éviter de ne pas être attentif au signal pour les retardataires alors, l’utilisation d’un intercom moto est la solution la plus adaptée. Et à force de parcourir des routes interminables, les paupières se ferment petit à petit et demandent un arrêt urgent, l’intercom moto permet de se faire entendre malgré cette fatigue qui s’instaure pour avoir une petite pause et se ressourcer. De ce fait, ne pas avoir un kit d’équipement comme un intercom moto avec soi est la source de risque d’accident de route, il est donc primordial de se sentir en sécurité car un problème est vite arrivé au moment ou on s’y attend le moins.

A lire aussi : Législation en France : Détecteur de radars